La cigarette électronique au moins aussi efficace que les patchs pour arrêter de fumer !

La cigarette électronique serait au moins aussi efficace que le patch pour arrêter de fumer !

La cigarette électronique serait au moins aussi efficace que le patch pour arrêter de fumer !

Une nouvelle capitale pour les fumeurs, qui risque de faire grand bruit : la ecigarette serait aussi efficace pour arrêter de fumer que les patchs à la nicotine d’après une étude scientifique néozélandaise menée sur un large échantillon de 657 personnes. J’en avais parlé il y a maintenant 6 mois dans ce billet en présentant l’intégralité du protocole d’étude. Ce qui est très encourageant c’est que la cigarette électronique utilisée pour l’expérience n’est pas de dernière génération, de plus les utilisateurs n’ont pas eu la possibilité de choisir un modèle adapté à leur profil et un goût de Eliquide en particulier. D’expérience ce sont des éléments primordiaux et il est certain qu’une expérimentation avec des modèles plus récents aurait donné des résultats encore bien meilleurs.

Petit rappel du protocole expérimental

L’étude publiée dans le journal journal Lancet et présentée le 8 septembre 2013 au Congrès annuel de la European Respiratory Society à Barcelone a été mené par Chris Bullen, Jonathan Williman, Colin Howe, Murray Laugesen, Hayden McRobbie, Varsha Parag et Natalie Walker.

Elle est disponible en intégralité en anglais sur cette page et le commentaire de Peter Hajek joint à la publication ici.

Cette étude a été intégralement financée par les pouvoirs publics.

L’intégralité du protocole est disponible en français sur cette page.

Chris Bullen : chercheur de l'Université d'Auckland (Ecole de Médecine)

Chris Bullen : chercheur à l’Université d’Auckland (Ecole de Médecine)

Pour résumé, l’échantillon de l’étude était composé 657 fumeurs ( personnes ayant commencé à fumer vers 15 ans, 60% de femmes et l’âge moyen était de 43 ans) qui ont été recrutés via des annonces de journaux, résidant à Auckland et souhaitant arrêter de fumer (sur ce point l’échantillon diffère de l’étude de Polosa sur 300 fumeurs qui n’avaient pas l’intention d’arrêter de fumer, laquelle donnait déjà des résultats positif pour la ecigarette mais sans faire de comparaison avec des méthodes de sevrages classiques). Ces fumeurs ont été répartis en 3 groupes aléatoirement. Pendant 13 semaines, deux groupes de fumeurs (292 individus dans chacun d’eux) ont eu soit des patchs de nicotine, soit des cigarettes électroniques avec des cartouches pré-remplies d’un liquide à 16 mg/ml de nicotine.

A noter que le modèle utilisé est une cigarette électronique distribuée en Nouvelle Zélandes par la marque locale Elusion. Visuellement cela ressemble aux cigarettes électronique de pière qualité et au rendu très moyen qu’Edsylver distribue en France depuis plusieurs années, mais le site d’Elusion ne précise pas la capacité de la batterie. Toutefois, certains utilisateurs parlent d’une autonomie de 2 heures maximum sur les forums. On est très loin des cigarettes électroniques Ego Stardust et des clearomiseurs ASPIRE CE5 BDC.

Le 3ème groupe (73 personnes) ont eu des cigarettes électroniques ne contenant pas de nicotine (sans qu’ils le sachent, donc sous forme de placebo).

Résultats : la ecigarette au moins aussi efficace que les patchs pour arrêter de fumer

Les chercheurs ont constatés que les personnes ayant eu recours aux patchs et à la cigarette électronique  avait statistiquement  arrêté de fumer dans les mêmes proportions (abstinence de fumer de 6 mois après les 13 semaines d’utilisationde ecigarette ou de patch).

Plus précisément 7,3% des personnes du groupe ayant utilisé la cigarette électronique avec nicotine avaient arrêté totalement le tabac, contre 5,8% des personnes ayant utilisé un patch et 4,1% des personnes ayant utilisé la cigarette électronique sans nicotine. Cependant compte tenu des intervalles de confiances, ces taux ne sont statistiquement pas différents.

Non seulement la cigarette électronique serait au moins aussi efficace pour arrêter de fumer que les patchs, mais elle aiderait davantage à réduire sa consommation de tabac.

Non seulement la cigarette électronique serait au moins aussi efficace pour arrêter de fumer que les patchs, mais elle aiderait davantage à réduire sa consommation de tabac.

Très intéressant également, sur les personnes qui n’avaient pas réussi à arrêter totalement de fumer, les utilisateurs de cigarette électronique avec nicotine ont réussi à réduire significativement leur consommation de tabac par rapport au deux autres groupes. Près de 60% des personnes ayant utilisé la cigarette électronique avec nicotine ont ainsi réussi à réduire leur consommation de moitié contre seulement 41% pour ceux qui ont utilisé un patch.

Par ailleurs, 90% des personnes ayant utilisé la cigarette électronique avec ou sans nicotine ont indiqué qu’ils recommenderaient ce produit à un ami qui souhaiterait arrêter de fumer. Parallèlement seuls 56% des personnes ayant utilisé un patch recommanderaient cette méthode de sevrage.

A noter pour finir, même si ce n’était pas l’objet central de l’étude qu’aucun effet indésirable n’a été constaté par les participants.

Pour conclure cette étude est la première qui montre à quel point la cigarette électronique peut être efficace pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac puisque les résultats sont au moins aussi bon qu’avec une méthode de sevrage reconnue : le patch. Il est par aileurs absolument certain que les résultats seraient beaucoup plus impressionnant si les cigarettes électroniques utilisées étaient de dernière génération si on laissait les fumeurs choisir leur modèle (et mieux mieux si on les conseillait ou si on leur faisait passer un test pour choisir leur cigarette électronique) et leurs goût de Eliquide. Espérons qu’une telle étude soit prévue et que cela ne donnera pas du grain à moudre pour ceux qui veulent que la cigarette électronique devienne un médicament, ce qui aurait des conséquences fâcheuses pour le consommateur. Rappelons le les fumeurs ne sont pas malades !

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

 

2 réflexions au sujet de « La cigarette électronique au moins aussi efficace que les patchs pour arrêter de fumer ! »

  1. Est-il possible d’avoir cette étude dans son intégralité. Je m’étonne que tout le monde en parle et qu’elle soit si difficile à trouver sur le site de l’éditeur (The Lancet)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− six = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>