L’origine du mot « vapoter » : non je ne fume plus, je vapote !

Etymologie vapoter

En cette période où la cigarette électronique est en passe d’être interdite dans les lieux publics au même titre que le tabac, les mots ont une véritable importance. En effet, l’assimilation de la cigarette électronique à la cigarette est visuelle pour certains modèles, gestuelle bien entendu, mais également lexicale. Tout tient au vocabulaire et très tôt les utilisateurs de Ecigarette ont souhaiter se démarquer des fumeurs. Cette question de mot peut paraître accessoire dans le débat actuel et pourtant elle a suscité un véritable débat lors de la récente table ronde sur la cigarette électronique au ministère de la santé. Dans tous les cas, voici un petit rappel historique de l’origine des mots « cigarette électronique » et « vapoter ». Ou comment à peu de choses près les « vapoteurs » auraient pu être des « fluveurs ».

Une petite cigale électrique?

Difficile de savoir quand le « dispositif de vaporisation d’un liquide pour être inhalé »  a été appelé pour la première fois « cigarette électronique ». Le terme « Ecigarette » ou « E-cigarette » s’appuie sur l’utilisation du préfixe « E » ou « E-«  en langue anglais qui signifie tout simplement « électronique » comme : E-business (commerce électronique), E-book (livre électronique), E-learning (Formation reposant sur des médias électroniques comme internet) …Notons que le mot ecigarette a été déposé par un fabricant en 2005.

Il est évident que l’utilisation du terme « cigarette » dans la désignation du dispositif de vaporisation, même s’il est associé à « électronique » a une connotation négative pour le grand public du fait de la dangerosité aujourd’hui avérée de la cigarette. Cependant, à l’époque toutes les Ecigarettes ressemblaient à des cigarettes classiques et personne n’imaginait que cela pourrait avoir des conséquences négatives en terme d’assimilation avec le tabac.

Au passage, pour les puristes, les premiers modèles auraient probablement dû être appelés « cigarettes électriques » car ils s’agissait ni plus ni moins que d’une batterie qui chauffait une résistance (comme un chauffage électrique). Depuis les modèles ont évolués et certains intègrent effectivement davantage de technologie.

Mais quelle est l’étymologie du mot cigarette?  C’est bien entendu une déclinaison du mot « cigare » dont l’origine est incertaine et qui n’a été introduit dans le Dictionnaire de l’Académie qu’en 1835.

Pour certains, ce mot viendrait de l’espagnol cigarro qui découlerait directement de cigarar : rouler en forme de papillote, rouler dans du papier.

Cigale

Une cigale : la ressemblance avec un cigare n’est pas frappante

Pour d’autres il viendrait de cigarra (cigale) car il ressemblerait à une cigale (ce qui à mon avis n’est tout de même pas évident), mais cela pourrait également venir du fait que la plante de tabac a tout d’abord été cultivée en Andalousie dans des vergers des maisons généralement appelées cigarrales, là où l’on entend le son des cigales. Cela pourrait expliquer  pourquoi le mot « cigare » a parfois été utilisé au féminin  notamment par Chateaubriand, dans son Itinéraire de Paris à Jérusalem, en 1811: « Je lui présentai une cigare, il fut ravi et me fît signe de fumer avec lui ».

Enfin, une explication plus exotique serait tout simplement que cigare viendrait directement du maya « zicar » qui signifie fumer.

Il est évident que la cigarette électronique n’a rien à voir avec une cigale et encore moins avec le fait de rouler. Enfin, la cigarette électronique ne produit pas véritablement de fumée mais de la vapeur ou une forme de brouillard pour être plus exact. Ainsi le terme « cigarette électronique  » est certainement inapproprié et il est fréquent que sur les forums que certains souhaitent qu’on désigne ce dispositif de vaporisation par un autre nom pour éviter tout amalgame qui pourrait s’avérer négatif. Malheureusement le mal est fait et tous les médias parlent aujourd’hui de cigarette électronique et la principale association de consommateurs de Ecigarette s’appelle même l’Aiduce (Association indépendante des utilisateurs de cigarette électronique).

Mais au delà de l’objet, son utilisation n’est pas claire non plus car le fait d’inhaler un liquide vaporisé n’est clairement pas la même chose que fumer d’où l’invention du terme « vapoter ».

« Je ne fume plus…je vapote mais j’aurais pu fluver »

Vote cigarette électroniqueUn fumeur qui passe à la cigarette électronique n’a plus le sentiment de fumer. Dès 2008, des utilisateurs ont souhaité se démarquer en utilisant un autre verbe. C’est par l’intermédiaire d’un vote/concours sur un forum que le terme « vapoter » à été choisi puis utilisé par les premiers utilisateurs. Puis par un effet boule de neige, les forumeurs l’ont adopté et ce terme est maintenant largement utilisé par la communauté des utilisateurs de cigarette électronique sur internet. Les médias l’ont récemment introduit et le grand public commence à le connaître.

Pourtant ce verbe n’a gagné que de 20 voix pour seulement 610 votants. Comme quoi l’avenir d’un mot qui devrait rentrer prochainement dans le dictionnaire ne tient pas à grand chose.

Pour rappel, voici les verbes qui avaient été proposés avec le pourcentage de votes obtenus. Certains sont assez surprenants. A noter que derrière « vapoter », avaient également été plébiscités les étonnants « fluver » et « smoguer ».

 Vapoter 22,82%
 Fluver 22,17%
 Smoguer 19,54%
 Humer 5,09%
 Ecloper 3,12%
 Electrofumer 1,97%
 Nicotiner 1,97%
 Taffer 1,81%
 Gazer 1,81%
 ciguer 1,48%
 Eciguer 1,31%
 Watercloper 1,15%
 Smufer 1,15%
 Foguer 0,99%
 Vapinhaler 0,82%
 Enhaler 0,82%
 Steamer 0,82%
 Cigueller 0,82%
 Aspivaper 0,66%
 Atomiser 0,66%
 Désintoxiquer 0,66%
 Cigarhealth 0,66%
 Fleurer 0,49%
 Latter 0,49%
 Vaporiser 0,33%
 Brumiser 0,33%
 Glycoler 0,33%
 Aérobroncher 0,33%
 Styloter 0,33%
 vapotiner 0,33%
 Vapelectriser 0,33%
 Parfumer 0,33%
 Cigoter 0,33%
 Espirer 0,33%
 Tiger 0,33%
 Brouiller 0,33%
 Nebuliser 0,33%
 vapofumer 0,16%
 Vaporespirer 0,16%
 Chauffer 0,16%
 ECigaretter 0,16%
 Ebuer 0,16%
 Vaper 0,16%
 Mimetiser 0,16%
 Volupter 0,16%
 Gadger 0,16%
 Boucaner 0,16%
 Voluter 0,16%
 Cigaler 0,16%
 Smokeller 0,16%
 Ecigaretter 0,16%
 Vapeurer 0,16%
 Vaporer 0,00%
 Vaspibuer 0,00%
 Aspiroter 0,00%
 Apprécier 0,00%
 Clopiner 0,00%
 Fumiger 0,00%
 Ioniser 0,00%
 Smuker 0,00%
 Mister 0,00%
 Exhaler 0,00%
 Rougeoyer 0,00%
 Gazinher 0,00%
 Gazinhaler 0,00%
 Electrumer 0,00%

Aujourd’hui, le terme « vapoter » ne fait pas l’unanimité car jugé peu esthétique et faisant peu sérieux. A l’époque la cigarette électronique était un objet innovant mais pas encore totalement abouti, à la limite du gadget. Il est à peut près certain que si un vote avait lieu sur les forums aujourd’hui ce n’est pas ce terme qui l’emporterait car le suffixe « ote » donne souvent une connotation péjorative à un mot comme avec « gargote », « camelote » ou « parlote ». Les anglophones utilisent davantage le verbe « vape ». Certains forumeurs français préfèrent d’ailleurs dire qu’ils vapent comme a pu le montrer un petit sondage réalisé en 2011.

Actuellement, la bataille fait rage entre ceux qui pensent que vapoter n’est pas fumer et que la cigarette électronique devrait pouvoir être utilisée dans les lieux publics et ceux qui y sont opposés pour diverses raisons. Alors que des études scientifiques françaises et italiennes montrent qu’il n’y a pas d’impact sur la santé de l’entourage des utilisateurs de cigarette électronique, le rapport Dautzenberg évoque l’idée que les vapoteurs inciteraient à fumer. Amusant comme on voit qu’au contraire les vapoteurs font tout pour s’affranchir de tout lien avec le tabac, même d’un point de vue lexical.

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + trois =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>