La Cigarette Electronique : un cadeau de Noël pas facile à choisir

Le père Noël choisira-t-il la bonne Cigarette Electronique ?

Le père Noël choisira-t-il la bonne Cigarette Electronique pour chaque fumeur ?

Le 14 octobre 2013, le Professeur Dautzenberg, chef du service pneumologie à La Pitié-Salpétrière et président de l’Office national de prévention du tabagisme disait haut et fort dans les colonnes du journal la Nouvel République que la cigarette électronique était un « bon cadeau à faire, à Noël, à tous les fumeurs de tabac« . Ce n’est pas moi qui vais le contredire mais il est déjà difficile de choisir un modèle et un liquide pour soi-même alors comment faire lorsque c’est pour une tierce personne.  Je vais essayer de donner quelques pistes par rapport à mon expérience.

Pour ce mettre à fumer c’est enfantin, pour la Cigarette Electronique c’est nettement plus compliqué!

Bien entendu la cigarette électronique est un cadeau à ne faire qu’à des fumeurs, l’offrir à un non fumeur serait totalement absurde. Pour plus d’infos sur les études scientifiques sur la cigarette électronique : lire ici.

Quand on commence à fumer, on ne se pose généralement pas beaucoup de question. C’est souvent un phénomène de mimétisme, de sociabilisation sans prise de conscience des conséquences et de l’addiction qui se profile. Généralement, on fume la marque de cigarette des amis ou de la star de l’époque, à moins qu’on se penche sur du tabac à rouler pour des raisons de coût ou des cigarillos, ou mentholé pour des raisons de goût. Mais même les fumeuses de vogue menthol pourront se satisfaire d’une autre marque si le besoin s’en fait sentir et qu’elles se retrouvent entourées de fumeur de cigarettes plus classiques.

Même Einstein aurait eu un sacré mal de crâne s'il avait dû choisir une cigarette électronique

Même Einstein aurait eu un sacré mal de crâne s’il avait dû choisir une cigarette électronique

Or, choisir une cigarette électronique est un véritable parcours du combattant. Les sites internet plus ou moins sérieux pullulent et surtout le néophyte n’y comprend rien. C’est une évidence, le vocabulaire des « vapoteurs » est souvent totalement incompréhensible pour les non initiés. L’idée de ce petit article m’est venu la semaine dernière alors que je souhaitais acheter un nouvel appareil photo. J’avais quelques idées sur l’usage que je souhaitais en faire et je suis allé sur un forum de spécialistes pour obtenir leur avis. Généralement sur ces forums les gens sont très sympas et répondent très rapidement. En 5 min, j’avais un conseil avisé de quelqu’un qui avait l’air de savoir de quoi il parlait et me conseillait un compact expert. Bon, le budget était un peu supérieur à ce que je pensais mettre mais ça semblait très bien…Deux minutes après, autre message, avec conseil d’achat d’un reflex avec une optique X ! J’étais perdu…D’autant plus que j’ai reçu plein d’autres suggestions, dont certaines sentaient le vendeur déguisé à plein nez. Et là, j’ai fait le parallèle avec la cigarette électronique. Je me suis concentré sur l’usage que je voulais faire de cet appareil photo et j’ai posé des questions plus précises pour finalement aboutir sur un modèle bien moins cher que ce qu’on m’avait proposé initialement mais sans aucun doute plus adapté à mes besoins et plus simple d’utilisation. Pour la cigarette électronique c’est pareil. Certains vont donner des conseils, et en toute bonne fois vont orienter les utilisateurs vers des modèles qui ne correspondent pas à leur besoin, même si sur le papier ces modèles sont meilleurs. Il est d’autant plus complexe de faire le bon choix lorsqu’on souhaite offrir une cigarette électronique en cadeau pour Noël car on ne peut pas tester, et on ne sait pas forcément ce qui conviendra à la personne surtout si on est non-fumeur.

La meilleure Cigarette Electronique sur le papier n’est pas forcément celle qu’il faut choisir : une analogie avec les voitures !

Une cigarette classique à côté de quelques modèles de cigarettes électroniques

Une cigarette classique à côté de quelques modèles de cigarettes électroniques

Aujourd’hui, la cigarette électronique à batterie Ego est certainement la plus vendue au monde. Premier point à clarifier, « Ego » n’est pas une marque. Cela désigne tout simplement une batterie qui a un certain design et un certain pas de vis qui est compatible avec de nombreux accessoires. Pour faire un parallèle, le terme « Ego » pour la cigarette électronique est aussi générique que le terme « écran plat » pour les téléviseur. Ce type de modèle a séduit de nombreux fumeurs et ex-fumeurs car les batteries ont généralement une certaine autonomie (plus de 650 mAh) qui permet d’éviter de les recharger trop souvent quand on est un gros fumeur. En standard ces batteries sont noires et on observe souvent ce modèle dans la rue. Leur polyvalence est également appréciée car elle permet d’utiliser différents accessoires. Mais, il faut être clair, d’expérience, la très grande majorité des utilisateurs ne s’amuseront jamais à essayer 50 accessoires sur leur cigarette électronique. Ce qu’ils veulent avant tout c’est surtout quelque chose qui marche ! Si on veut comparer à une voiture, la cigarette électronique Ego serait une polyvalente lorsque l’autonomie est de 650 mAh (en gros une Renault clio qui est la voiture la plus vendue en France en 2013 et 2013, une Peugeot 207…)  et en 1100 mAh ou 1300 mAh un monospace (Renault Scenic, Citroën C3…).

Comme pour une voiture, la cigarette électronique se choisit en fonction de ses besoins

Des modèles de cigarette électronique plus sophistiquées ont vu le jour appelé MOD. Ils permettent pour certains, de connaître le nombre d’aspirations du vapoteur, régler la tension, la puissance…Sur le papier c’est très bien, c’est aussi généralement bien plus cher que des modèles moins techniques mais c’est clairement inadapté à quelqu’un qui se lance dans la cigarette électronique et ça peut même être négatif pour son arrêt du tabac, j’y reviendrai…Un mod c’est un peu un 4X4 ou une voiture de sport (Ferrari, Porsch…)

Des cigarettes électroniques avec moins d’autonomie existent également. Certaines ressemblent à des cigarettes classiques (KR808 XXL, KR808, l’élégante…) d’autres pas (E-Flat). Cette moindre autonomie est compensée par beaucoup plus de discrétion et de légèreté. Les KR808, élégantes, E-Flat…sont les citadines mini et micro (Twingo, Fiat 500…).

Quand vous achetez une voiture vous faites comment ? Vous n’allez pas acheter une voiture de sport si vous avez 4 enfants ! Vous n’allez pas acheter un 4X4 si vous passez votre temps à rouler en ville et que vous ne sortez jamais de Paris ! Vous n’achèterez pas une Twingo si vous passer votre temps sur les autoroutes ! Pour la cigarette électronique c’est pareil ! Que ce soit pour votre propre usage ou pour offrir il faut se poser les bonnes questions.

Comment bien choisir une Cigarette Electronique pour soi ou pour offrir en cadeau à Noël 2013?

Les questions à se poser sont assez basiques. Je conseille de passer se petit test en ligne qui permet d’avoir une bonne idée de la cigarette électronique la plus adaptée à son profil.

En fait, il ne faut pas oublier les raisons qui ont poussé le fumeurs à commencer la cigarette. Très souvent, c’est lié aux liens sociaux : voir ce document sur les raisons de fumer chez les jeunes. Dès lors, indirectement la cigarette électronique va faire écho pour certains à cette recherche d’acceptation d’autrui. La singularité de la cigarette électronique peut donc freiner certains à arrêter de fumer pour cette alternative à cause du regard des autres. J’en parlais déjà longuement dans cet article : regards des non fumeurs et impact sur le choix de la cigarette électronique mais en réalité le regard de certains fumeurs peut être encore plus complexe à gérer. Bien entendu, dans certaines villes la cigarette électronique est devenu un objet familier pour tout le monde qui bien qu’il véhicule encore une certaine aversion, une certaine crainte est de plus en plus accepté.

Bien choisir sa ecigarette pour qu'elle ne finisse pas dans un tiroir

Bien choisir sa ecigarette pour qu’elle ne finisse pas dans un tiroir

Je connais plusieurs gros fumeurs qui ont acheté une Ego et l’on utilisé quelques fois chez eux mais n’ont jamais réussi à franchir le pas pour l’utiliser à l’extérieur. Certains sont restés au tabac, d’autres ont fini par opter pour une KR808 et après plusieurs semaines ou mois, pour éviter de recharger leur batterie trop souvent  et par soucis de simplicité d’utilisation ressortent leur Ego. Pour être clair, si vous ou la personne à qui vous souhaitez offrir une cigarette électronique avez une forte appréhension vis à vis des autres, à utiliser un modèle qui ne ressemble pas à une cigarette et que vous êtes convaincus que le pas sera trop dur à franchir, vous pouvez prendre une KR808 (éventuellement avec un boîtier de rechargement pour disposer de plus d’autonomie), une KR808  XXL ou une élégante (pour ceux et celles qui fument moins de 5 cigarettes par jour).

Ensuite il y a la question de la taille et du poids. Si la personne à qui vous souhaitez faire le cadeau (ou vous-même) fume moins de 10 cigarettes par jour, une KR808 classique (avec ou sans chargeur) ou XXL pourra lui suffire si vous pensez qu’elle préférera quelque chose de léger et discret. L’élégante pourra convenir si la personne fume très peu (moins de 5 cigarettes par jour). L’E-Flat est également un modèle intéressant à considérer avec son design moderne et sa facilité d’utilisation.

Mais si la personne fume beaucoup, l’Ego est certainement le meilleur choix (avec une batterie à 1300 mAh) pour les gros fumeurs. C’est aussi le modèle de batterie dont les accessoires (contenant de liquide rechargeables) sont les plus simple à utiliser et les plus aboutis.

En cas de doute, optez pour une Cigarette Electronique Ego.

Concernant les accessoires (contenant rechargeables de liquide), pour les KR808, prenez une boîte de cartomiseurs et un clearomiseur Vega. L’utilisateur pourra ainsi voir lequel de ces deux systèmes lui convient le mieux (les cartomiseurs ont une vapeur plus chaude notamment, les clearomiseurs sont plus confortables à utiliser).

Pour l’Ego, les clearomiseurs Sardust v3 sont des valeurs sûres et les clearomiseurs Aspire BDC les toutes dernières innovations de cette fin d’année 2013. Inutile d’essayer autre chose quand on débute car ces accessoires démontables ont fait leur preuve.

Plutôt que de prendre des pièces détachées avec le risque d’oublier quelque chose le plus simple est d’opter pour un pack de cigarette électronique qui contiendra tout le nécessaire pour bien débuter et vapoter car il intègre deux flacons de liquide équivalent à environ 160 cigarettes.

Et le choix du E-liquide pour Cigarette Electronique ?

Concernant le taux de nicotine, il y a une petite astuce qui empiriquement ne marche pas trop mal : il faut regarder sur le paquet de cigarette fumé par la personne le dosage nicotinique (entre 0,1 et 1 mg en général). Si le niveau est inférieur ou égal à 0,8 mg il vaut mieux s’orienter vers des liquides à 9 mg/ml, et sinon à 18 mg/ml. Dans le doute, il vaut mieux prendre un de 9 et un de 18 et la personne adaptera par la suite.

Pour le goût, je vous invite à aller regarder le tableau de ce lien qui liste les arômes tabac en fonction de plusieurs critères : choisir son e-liquide. Mais il faut avoir à l’esprit qu’il n’existe pas un arôme pour les fumeurs de telle ou telle marque. J’ai déjà écrit ce qu’il fallait penser des liquides estampillés Marlboro ici. Du coup, une solution peut être de choisir des arômes tabac un peu antagonistes (Maxx Blend et Camblend par exemple) puis affiner lors des commandes suivantes sur des goûts proches. Bien entendu pour les arômes fruités, si les personnes aiment un certain fruit ou autre, il ne faut pas hésiter et lui faire essayer. Il est amusant de voir d’anciens fumeurs de gitanes sans filtre utiliser aujourd’hui des liquides essentiellement à la fraise. C’est la magie de la cigarette électronique…

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau