Regard des non fumeurs et impact sur le choix d’une cigarette électronique

Depuis le décret du 15 novembre 2006 sur l’interdiction de fumer dans les lieux collectifs, les fumeurs ont le sentiment d’être de plus en plus stigmatisés et d’être pointés du doigt par une société qu’ils jugent trop hygiéniste et intolérante.

Le regard des non fumeurs a changé

Ainsi, un fumeur qui commence à fumer à peine sortie du train, aura de forte chance de subir les remontrances de passagers qui ne supportent pas la fumée. Ils lui rappelleront que le quai est un espace public où il est formellement interdit de fumer.

De même, des parents qui fument près de leurs enfants seront certainement fusillés du regards par le quidam moyen qui, devenant le justicier d’un jour expliquera aux parents tout le mal qu’ils font à leurs enfants.

Quant à la femme enceinte qui n’a pas réussi à arrêter de fumer et grille une cigarette épisodiquement, elle sera jugée sans aucune clémence.

Il y a 20-30 ans, ces situations étaient rares. Le fumeur est progressivement devenu un paria. Il est soit inconscient car tout le monde sait que la cigarette est dangereuse pour la santé et celle de son entourage comme le rappelle la plupart des études scientifiques sérieuses depuis plusieurs dizaines d’années. Ou alors il est tout simplement faible car incapable de se passer de son addiction. Ou enfin il est impoli car la fumée gêne de plus en plus de gens.

Sur le fond, les non-fumeurs ont bien entendu raison. Tout le monde a le souvenir, à l’époque où la SNCF commençait à introduire des wagons non fumeur (depuis 2005, des trains non fumeur ont été mis en place par la SNCF)que certains fumeurs réservaient exprès des places dans ces wagons. Ils les quittaient dès qu’ils avaient envie de fumer. Pourquoi ? Tout simplement pour pouvoir bénéficier d’un air pur à leur retour car les fumeurs sont presque unanimes sur ce point : l’odeur de le fumée de cigarette est désagréable quand on ne fume pas.

Les arguments sur la santé sont bien entendu imparables. Quant à la faiblesse du fumeur qui n’arrive pas à arrêter de fumer, il faut avoir été fumeur pour comprendre à quel point il est difficile d’arrêter de fumer.

…psychologiquement les fumeurs aussi

La plupart des fumeurs se sont fait une raison. Au restaurant et dans les bars, ils vont fumer à l’extérieur dans le froid. Chez des amis non fumeurs, ils se recroquevillent sur des rebords de fenêtre. Ils ne fument plus que chez eux et ont honte de dire aux non fumeurs qu’ils font des « pauses clope » à leur travail, de peur que cet aveux de faiblesse ne nuise à leur carrière. Au final le fumeur se sent rabaissé car il aimerait bien souvent arrêter de fumer mais n’en a pas la force.

Les fumeurs sont touchés dans leur amour propre et ne veulent pas se faire remarquer. On retrouve ce constat parmi ceux qui essayent d’arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique.

…et cela se répercute sur leur choix de cigarette électronique

Pour les accrocs au tabac qui fument 2 paquets par jour, le meilleur modèle serait certainement la cigarette électronique Ego Stardust qui offre une autonomie conséquente mais ne ressemble pas à une cigarette. Cependant, bon nombre de gros fumeurs s’orientent vers des modèles moins adaptés comme la cigarette électronique KR808 mais qui ressemble à une cigarette. Pour certains c’est une question de poids et de dimensions et ils pensent mieux conserver le geste avec ces modèles plus léger. Mais pour d’autres, c’est avant tout le regard des autres qui dicte leur choix. En tant que fumeurs ils étaient déjà pointés du doigt, ils veulent donc passer complètement inaperçu avec leur cigarette électronique.

Sur les forums, la plupart des anciens vapoteurs orientent systématiquement les gros fumeurs vers une Ego Stardust sans prendre en compte l’aspect psychologique sous-jacent. Or, c’est une énorme erreur car ce modèle peut finir au fond d’un tiroir si le fumeur a peur de se faire remarquer en public.

Au final, paradoxalement, les gros fumeurs qui ne supportent pas le regard des autres et qui sont motivés, réussiront mieux à passer à la cigarette électronique avec un modèle passe partout. Parmi ceux qui y parviennent, il y a ensuite deux cas de figure. Les premiers arrivent à se débrouiller pour gérer la recharge des batteries de ce modèle qui est inadapté sur le papier en terme d’autonomie et n’en changeront pas. Les seconds, après un certain temps d’adaptation, encouragés par les  non-fumeurs qui saluent leur démarche, finiront par s’affranchir de la barrière psychologique du regard des autres. Ils s’orienteront vers un modèle avec davantage d’autonomie qui n’a pas l’apparence d’une cigarette. Mais l’étape de l’utilisation d’un modèle qui ressemble à une cigarette aura été indispensable et primordial psychologiquement dans leur démarche pour arrêter de fumer.

 

Choisir une cigarette électronique paraît anodin mais certaines décisions sont indirectement la résultante des pressions psychologiques du durcissement législatif à l’encontre des fumeurs. Le pouvoir dissuasif des mesures mises en place a un effet sur la consommation du tabac. Cependant, la situation en France est relativement stable depuis 2006. Les gouvernements successifs ont préféré privilégier des politiques controversées de hausse du tarif du tabac. Il est probable que l’image des fumeurs continuera à se détériorer. Les non fumeurs pointeront certainement de plus en plus du doigt qu’ils gaspillent leur argent. L’impact psychologique sur les fumeurs risque donc de s’accentuer encore un peu plus…

Vous avez trouvé cet article instructif ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

Une réflexion au sujet de « Regard des non fumeurs et impact sur le choix d’une cigarette électronique »

  1. Excellente analyse. Pour ma part je me suis mis à la vapote car je ne supportais plus l’image renvoyée à mes proches.. J’ai mis beaucoup de temps à trouver un modèle qui réponde à mes critères « stylistiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ trois = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>