Tabac, e-cigarette, e-liquide et Islam

Fort logiquement aucune mention explicite du tabac n’est présente dans le Coran. Rappelons en effet que le Livre sacré de l’Islam reprend les révélations du prophète Mahomet intervenues au 7ème siècle après Jésus Christ alors que le tabac n’était pas connu à l’époque dans cette partie du monde.

 Ce n’est qu’après l’expédition de Christophe Colomb en Amérique en 1492 que le tabac se répandra partout dans le monde. Il deviendra rapidement très populaire au Moyen Orient via son introduction par les Portugais en Iran au début du 16ème siècle. Consécutivement se développe le développement du narguilé qui atteint son apogée vers la moitié du 17ème siècle à la fin du règne d’Abbas 1er le Grand, la totalité de la population l’utilisant à cette époque. Actuellement on compte environ 100 millions de consommateurs de narguilé dont la majorité se concentrent en Afrique, en Asie et au Moyen Orient.

 Plus généralement des statistiques du European Research Council de 2007 montrent que certains pays dont la religion principale est l’Islam sont des grands consommateurs de cigarettes. Par exemple la consommation moyenne de cigarettes par adulte chaque année en Tunisie est de 1530 contre 880 en France (notons que la Grèce est le pays dans lequel le tabagisme est le plus important avec 3 020 cigarettes par adulte et par an). En Turquie la consommation est à peine moindre (1 500), les Émirats arabes unis, l’Égypte, la Syrie ont une consommation un peu plus (autour de 1 100). A noter que le Soudan (75) ou le Bengladesh (170) se distinguent par des niveaux de consommation de cigarette particulièrement bas. Au final le tabagisme ne semble pas avoir de corrélation nette avec la religion.

Le tabac est-il halal ?

 Comme nous l’avons mentionné, le tabac n’était pas connu au Moyen Orient à l’époque de la constitution du Coran, dès lors il n’y est pas indiqué précisément si le tabac est permis (halal) ou non. Cependant la majorité des imams s’accordent à dire que le tabac est clairement haram (péché et donc interdit) sur la base de plusieurs passage du Coran. En particulier il cite les passages suivants : «Et il leur rend licite les bonnes choses et leur interdit les mauvaises» dans le verset 157 de la Sourate Al-A’râf ou encore « Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction » dans le verset 195 de la Sourate de la vache. Il est clair que les études scientifiques ont clairement établi la nocivité du tabac, c’est donc quelque chose de mauvais qui provoque la destruction de l’individu par lui-même. D’autres s’appuient également sur des versets qui prônent de ne pas gaspiller or le fait de fumer est bien une source de gaspillage.

La cigarette électronique et le eliquide sont-ils halal ?

Si le tabac n’était pas connu à l’époque du Prophète Mahomet, c’était encore moins le cas de la cigarette électronique. Néanmoins il paraît indiscutable que la nicotine peut être nocive pour l’organisme, des eliquides avec nicotine ne devraient donc pas être considérés comme halal. Par contre, si l’on s’intéresse aux eliquides sans nicotine, aucune étude n’a pour le moment montré que les autres principaux constituants de la cigarette électronique (propylène glycol ou glycérine) étaient nocifs. Au contraire la plupart montrent qu’il est bien préférable d’utiliser la cigarette électronique plutôt que de fumer. Cependant, la très grande majorité des fabricants de eliquide utilisent de l’alcool ce qui pose bien entendu problème car l’alcool est formellement interdit dans le Coran. La plupart ne le signalent pas dans la composition de leurs liquides ou lorsqu’ils l’affirment ne produisent aucun document de laboratoire indépendant permettant de l’attester. Mais alors où acheter du eliquide sans alcool ? Les liquides pour cigarette électronique Flavour Art sont garantis sans alcool et sans ingrédient d’origine animal.

Néanmoins, l’argument sur le gaspillage peut tout à fait être invoqué pour la cigarette électronique et le eliquide. Selon cette interprétation du Coran la cigarette électronique ne serait donc pas licite. Cependant, il est assez évident que pour tout individu qui n’arriverait pas à se passer de fumer que la cigarette électronique serait une bonne alternative au moins du point de vue des arguments sur la santé.

Vous avez trouvé cet article instructif ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

Une réflexion au sujet de « Tabac, e-cigarette, e-liquide et Islam »

  1. bonjour,
    article tres instructifs,premiere journée a vapoter rt je me rend compte que le e-liquiDe contient de l alcool,donc merci pour ce site (flavour art)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>