Quelles sont les motivations des vapoteurs ?

Qui sont vraiment les vapoteurs ?

Qui sont vraiment les vapoteurs ?

On en sait plus sur les vapoteurs depuis l’enquête en ligne du Docteur Farsalinos et l’enquête  Etincel de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) de novembre 2013. Cette dernière montrait notamment que les vapoteurs étaient très majoritairement des fumeurs souhaitant arrêter de fumer et même souhaitant se sevrer totalement de la nicotine. Dans le cadre d’un salon sur l’industrie de la cigarette électronique qui se tiendra les 11 et 12 février à Berlin, une nouvelle étude a été menée auprès de 800 vapoteurs germanophones (provenant d’Allemagne, de Suisse, et d’Autriche), pour mieux cerner le profil et la personnalité des utilisateurs des cigarettes électroniques.

Une étude sur les vapoteurs allemands, les plus nombreux en Europe

Pour rappel on estime à 2 000 000 le nombre de vapoteurs en Allemagne, ce qui fait de ce pays, avec le Royaume-Uni, le pays ayant le plus grand nombre de vapoteurs en Europe. La France étant juste derrière. Enquête sur les vapoteurs allemands, suisses et autrichiensles pays germanophone de l’étude, en particulier l’Allemagne, ont une consommation d’e-cigarette potentiellement similaire à celle de la France en terme de matériel et de e-liquide. Et c’est en ce sens que l’étude est très intéressante, car elle peut être facilement extrapolable.

Bien sûr, dans cette enquête, réalisée sur Internet, il faudra relativiser certains résultats car il y a potentiellement des biais de sélection évidents. Par exemple, si on sait que la cigarette électronique s’adresse à un public d’ancien fumeurs de tous âges de la population majeure, une telle étude fera majoritairement ressortir les profils de ceux qui sont plus à l’aise avec l’utilisation des ordinateurs. Par ailleurs le caractère volontariste de l’étude conduira certainement les vapoteurs les plus engagés et les plus séduits par ce dispositif à répondre.

Cette enquête est néanmoins instructive. Pour consulter les résultats voici le PDF original sur le site ecig-germany.com (en anglais).

Salon allemand sur l'e-cigarettePourquoi vapoter ?

Tout d’abord, qu’une écrasante majorité des participants à l’enquête sont des anciens fumeurs: 99%. Ce qui signifie que, quelles que soient les craintes répétées que certains pourraient avoir et qui semblent infondées, la cigarette électronique se destine principalement à ceux qui essaient de se passer du tabac, et que la cible public est atteinte, sans pour autant déborder vers un public de non-fumeurs et encore moins inciter les jeunes à vapoter ou à fumer.

Parmi ceux qui ont répondu à l’enquête, il ressort aussi que plus des deux tiers (70%) étaient des gros fumeurs, consommant plus d’un paquet par jour.

L’élément le plus intéressant de l’enquête concerne les raisons qui ont amené les personnes vers la cigarette électronique. On remarque qu’aucun élément ne ressort clairement.

Pourquoi avez-vous commencé à vapoter?

Pourquoi avez-vous commencé à vapoter? (source: eCig Germany)

Si l’argument principal tient au fait que les utilisateurs de cigarettes électroniques privilégient d’abord leur santé en arrêtant d’inhaler des produits toxiques (19 %), c’est loin d’être la seule raison. De façon surprenante, le goût est la deuxième raison : l’amélioration de la qualité des e-liquides y est sans doute pour beaucoup car il y a quelques années on n’aurait certainement pas eu ce résultat. L’arrêt du tabac en 3ème position est un peu surprenant mais le nombre de votant pourrait presque s’ajouter à ceux qui veulent moins de substances toxiques et de goudron. Enfin, il est intéressant de voir qu même en Allemagne, globalement épargnée par la crise l’aspect financier est important pour 13 % des individus.

Il n’y a donc pas vraiment de motivation majeure, mais plutôt une multitude de raisons, toutes valables, pour arrêter la cigarette classique et passer à la cigarette électronique.

Dans cette enquête, on remarquera aussi que 82% des participants ont déclaré être totalement libérés de la dépendance à la cigarette classique. On retrouve des niveaux d’arrêt du tabac déjà observés dans d’autres enquêtes en ligne mais très supérieurs aux résultats d’études mieux contrôlées statistiquement. Comme je l’ai déjà signalé dans l’article « arrêter de fumer avec la cigarette électronique« , la vérité est certainement à un niveau intermédiaire et l’arrêt dépend beaucoup du type de matériel utilisé et quoiqu’on en dise de la volonté de passer à des rituels différents (recharge plutôt que le fait d’allumer sa cigarette).

Un autre point important dans l’enquête concerne justement la qualité et l’origine des produits. Dans les pays germanophones concernés par l’enquête, 93% des participants ont déclaré « important » ou « très important » la qualité et la provenance des e-liquides.

Vous pourrez retrouver les résultats plus complets de cette enquête, incluant aussi des inquiétudes sur l’évolution législative en Allemagne, ou le comportement de ceux qui fument et vapotent en même temps, sur le site de l’eCig Germany.

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Une réflexion au sujet de « Quelles sont les motivations des vapoteurs ? »

  1. Ping : Le résumé sur les risques du vapotage passif - BreakingVap - La Rupture de la Cigarette, pour l'évolution de la Vape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>