Le Flash : un E-liquide sans nicotine pour arrêter de fumer ?

Le E-liquide Flash une potentielle aide pour se passer de la nicotine

Le E-liquide Flash une potentielle aide pour se passer de la nicotine

Curieusement, les fabricants de E-liquide partent du principe que la nicotine est indispensable pour le fumeur qui souhaite passer à la cigarette électronique. C’est bien connu, c’est ce qui crée la dépendance. C’est pour cela que les substituts tabagiques en contiennent. et pourtant ce n’est pas si clair. Le Professeur Molimard, père fondateur de la tabacologie a passé sa vie à essayer de rendre des rats dépendant à cette substance…en vain. Pourtant, elle a bien des effets sur le cerveau, d’ailleurs assez proches de la caféine selon certains spécialistes. Mais en terme d’addictologie pur, ce n’est pas du tout évident et la célèbre étude du Docteur Jean-Pol Tassin, neurologue chercheur au CNRS a jeté un pavé dans la marre. Ce dernier a en effet mis en évidence que la nicotine seule, ne rendait pas dépendant. Ce sont tous les additifs que l’industrie du tabac a testé qui rendent les fumeurs accrocs. Et si la dépendance à la nicotine était un mythe, comme le pense le Professeur Molimard ? Si finalement les vapoteurs n’étaient pas tout simplement à la recherche du petit picotement dans la bouche et la gorge ? Ce dernier pourrait potentiellement suffire à calmer leur addiction par un stimulus faisant croire au cerveau qu’ils prennent une cigarette normale. Alors pourquoi ne pas créer un e-liquide qui crée cette sensation ? Ça existe déjà avec le E-liquide Flash créé par Flavour Art et qui rencontre de plus en plus d’adeptes.

Les E-liquide à la nicotine sont-ils vraiment plus efficaces pour arrêter de fumer ?

La réponse est sans appel. Les quelques études ou enquêtes sur la potentialité de sevrage de la cigarette électronique sont unanimes. Les vapoteurs qui utilisent du E-liquide nicotiné ont plus de chance d’arrêter de fumer qu’avec du e-liquide contenant uniquement des arômes, propylène glycol et/ou glycérine végétale. Pour la majorité des gens, c’est une évidence, la nicotine est responsable de l’addiction du fumeur, donc s’il arrête d’en prendre brutalement, il aura un manque et replongera plus facilement vers une cigarette classique. Pourtant ce n’est pas aussi simple. Jean Pol Tassin a montré que la nicotine seule (c’est-à-dire sans les additifs ajoutés dans le tabac) ne rendait pas dépendant à partir d’une analyse de son impact sur le cerveau. Je ne reviendrais pas non plus sur les essais non concluant du Professeur Molimard sur des rats qu’il n’a jamais réussi à vraiment rendre accrocs à la nicotine.

La nicotine ne serait pas forcément addictive. Pourrait-on tromper le cerveau avec un arôme qui imiterait le hit ?

La nicotine ne serait pas forcément addictive. Pourrait-on tromper le cerveau avec un arôme qui imiterait le hit ?

Ce qui est frappant avec la vapote, c’est que le fumeur qui essaye pour la première fois du liquide sans nicotine va trouver ça fade. Ce n’est donc pas forcément un problème de dépendance mais peut être le fameux « hit », le picotement dans la bouche et la gorge que le fumeur recherche avant tout et qui lui rappelle tant sa cigarette classique. Ce « hit » serait important pour le fumeur, indépendamment de l’action de la nicotine. Cette substance a des effets assez proches de la caféine, ce qui pourrait d’ailleurs en faire une substance dopante prochainement, tant des sportifs abusent avec le fameux snus. Mais le café est-il si addictif que cela ? Arrivez-vous personnellement à vous en passer ? Quoiqu’il en soit, et c’est purement empirique, je me demande si l’absence de nicotine dans le e-liquide du vapoteur n’a pas le même effet que l’absence d’épice pour certains habitués du poivre, piment ou autre. Ils trouveront la nourriture bien fade et se jetterons sur le premier curry massala ! Alors, puisque la nicotine serait un produit potentiellement nocif, pourquoi ne pas essayer de tromper le cerveau avec un quelque chose de potentiellement nettement plus sain ? C’est justement l’idée qu’a rapidement eu le fabricant italien Flavour Art, toujours à la pointe de la recherche sur la cigarette électronique.

E-liquide Flash ou l’ambition d’aider les fumeurs à arrêter de fumer sans nicotine !

Quelle drôle d’idée tout de même, mais potentiellement une idée de génie de se dire que la nicotine n’est peut-être pas si addictive et qu’un simple arôme, vaguement piquant pourrait remplacer le passage de la nicotine dans la bouche et la gorge. Flavour Art a rapidement compris l’intérêt d’un tel produit qui permettrait de s’affranchir des critiques incessantes sur la nicotine contenue dans le e-liquide et qui a longtemps contribué à diaboliser la cigarette électronique. Ils ont donc poursuivi de nombreux tests pour créer le Qhit un simple arôme à ajouter à du liquide sans nicotine pour reproduire le hit. Seulement voilà le produit était beaucoup trop puissant et bon nombre de vapoteur ont ressenti un picotement beaucoup trop intense. Ce n’était que partie remise et Flavour Art a poussé l’expérimentation plus loin en sortant le E-liquide Flash.

Le E-liquide flash : une aide pour arrêter de fumer et se passer de nicotine ?

Le E-liquide flash : une aide pour arrêter de fumer et se passer de nicotine ?

Que les choses soient clairs, ça ne fonctionne pas avec tout le monde. Certains déclarent ne pas ressentir grand-chose, d’autres le trouve trop fort, mais il a trouvé son public avec de véritables aficionados qui ont trouvé une solution pour se passer de nicotine. Ce n’est pas encore le produit miracle. Flavour Art y travaille, mais n’est-ce pas la recherche de la pierre philosophale ? Quoiqu’il en soit, je ne peux que conseiller à tous ceux qui veulent se passer de nicotine (certains vapoteurs n’en ont aucune envie) d’essayer. Peut-être que vous détesterez au début, mais certains vapoteurs témoignent s’y être habitué à la longue. Peut-être que vous ferez partie des heureux vapoteurs qui l’adoptent dès le premier remplissage de clearomiseur. Peut-être que l’avenir de la vape est dans ce type de e-liquide finalement qui aide à décrocher de la cigarette, mais aussi du besoin de prendre de la nicotine.

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

Une réflexion au sujet de « Le Flash : un E-liquide sans nicotine pour arrêter de fumer ? »

  1. bonjour voila je suis étudiant et comme au lycée je vois des gens avec les cigarette électronique je me suis poser la question est-ce que la cigarette électronique est addictive et deuxième question existe-il vraiment des e-liquide sans nicotine car je voudrais juste tirer dessus une fois juste pour voir le gout et s’en en reprendre quotidiennement ( sans cesse sans que je deviennent addicte )
    voila merci de me répondre cordialement

Répondre à Maxime Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>