La cigarette électronique en 2014 : encore meilleure qu’en 2013 ?

Quelles surprises nous réserve l'année 2014 en matière de cigarette électronique ?

Quelles surprises nous réserve l’année 2014 en matière de cigarette électronique ?

Tout d’abord meilleurs vœux à tous ceux qui suivent régulièrement ce blog. Aujourd’hui je vous propose un article vous indiquant les tendances qui se dégagent pour la Cigarette électronique en 2014. L’année 2013 aura véritablement été celle de la démocratisation de la cigarette électronique. Auparavant confidentielle, le rapport d’experts demandé par la Ministre de la santé a adoubé ce dispositif jugé infiniment moins nocif que la cigarette classique. Les modèles se sont également largement améliorés avec la généralisation des clearomiseurs pour cigarette électronique Ego particulièrement adaptés pour les gros fumeurs. A quoi pourra ressembler la cigarette électronique en 2014 ? Voici quelques pistes que je vous livre en fonction ddes contacts que j’ai pu avoir avec les fabricants de cigarette électronique et de mes espoirs personnels.

La cigarette électronique en 2013 : une révolution encore dans l’incertitude

La cigarette électronique : une révolution naissante

La cigarette électronique : une révolution naissante

La révolution française ne s’est pas faite en un jour avec la prise de la bastille le 14 juillet 1789, la révolution tunisienne qui a aboutit à la fuite de Ben Ali le 14 janvier 2011 attend encore avant d’accoucher de sa constitution. Et bien pour la cigarette électronique c’est un peu la même chose. Si elle est devenue un vrai succès populaire dans le courant de l’année 2013 avec le soutien de nombreux professionnels de la santé (voir l’appel des 100 médecins), son statut est encore très flou. Il semble évident qu’elle n’est pas un médicament car les fumeurs ne sont pas des malades et nombreux sont ceux qui ont arrêter le tabac et l’utilisent aujourd’hui pour le plaisir. Il semble évident que ce n’est pas un produit du tabac. La cigarette électronique en elle même est avant tout constitué d’une batterie qui permet avec un dispositif de vaporiser un liquide. Ce liquide peut éventuellement contenir de la nicotine. Mais la nicotine n’est pas uniquement présente dans le tabac. Pour faire un parallèle, le caféine est également présente dans le thé (et oui la théine c’est exactement de la caféine mais avec un nom différent). Ce n’est pas pour cela que le thé est un produit du café ! Cependant nombreux souhaite se glisser dans le vide juridique actuel pour récupérer un monopole dont les conséquences seraient forcément négatives pour le consommateur de part l’augmentation des prix et la limitation des modèles et de l’innovation (ce n’est pas ce qui va aider à créer la cigarette électronique parfaite du futur).

Plus généralement, la réglementation reste floue tant au niveau national qu’européen. La directive européenne sur les produits du tabac pour laquelle un compromis a été trouvé pour l’article 18 concernant la cigarette électronique reste floue. Si elle est moins liberticide que certains le craignaient elles n’en demeure pas moins extrêmement contraignante. Son application en l’état aurait des conséquences néfastes à la fois pour les utilisateurs mais également pour toute l’industrie de la cigarette électronique.

Une nouvelle technologie pour 2014 ?

Sur les cigarettes électronique légères qui ressemblent à des cigarettes, il y a peu de chance que des évolutions significatives aient lieu en 2014. Si certains de ces modèles sont aujourd’hui totalement obsolètes (en particulier les jetables). Certains comme la KR808 ne sont absolument pas à négliger par les fumeurs qui justement ne veulent pas franchir le pas avec une Ego ou qui fument peu. La KR808 est ainsi un modèle qui a fait ses preuves et bon nombre d’utilisateurs qui n’arrivent pas à se faire à l’esthétique et au poids de l’Ego ou veulent tout simplement passer inaperçus en sont ravis.

La Cigarette Electronique Ego est devenu un des standards, notamment pour les gros fumeurs et ceux qui ne sont pas réticents à utiliser un modèle qui ne ressemble pas à une cigarette classique et n’a pas le même poids. L’année 2012 a été marquée par l’arrivée des clearomiseurs pour Ego de type stardust que l’on trouve maintenant un peu partout. Des versions beaucoup plus fiables que les premières versions, plus économiques et plus écologiques ont vu le jour. Ce sont des clearomiseurs dont la résistance est échangeable : les stardust V3. S’ils sont moins souvent proposés dans les commerces (sans doute car moins rentables pour les vendeurs puisqu’il suffit de changer la résistance plutôt que l’ensemble du clearomiseur lorsqu’il commence à faiblir), ils ont été largement plébiscités sur les forums spécialisés dès leur sortie et leur succès reste indiscutable : c’est une valeur sûre.

Les clearomiseurs Aspire BDC : nouvelles stars de l'année 2014 ? (photo de la version CE5)

Les clearomiseurs Aspire BDC : nouvelles stars de l’année 2014 ? (photo de la version CE5)

Mais la toute fin d’année 2013 a surtout été marquée par une toute nouvelle génération de clearomiseurs : les clearomiseurs Aspire BDC (Bottom Dual Coil). Alors que les Stardust V3 utilisent de résistances placées en haut avec des mèches qui prennent de la place dans le réservoir et doivent continuellement être alimentées pour éviter tout goût de brûlé, les clearomiseurs Aspire BDC CE5 s’appuient sur une double résistance échangeable en bas du dispositif et sans mèche. Résultat : le consommateur gagne en capacité de stockage de liquide, l’alimentation en liquide est parfaite, toujours sans fuite et la double résistance augmente encore plus le volume de vapeur et les sensations. Le rendu en terme de goût est proche de la perfection. Ajouté à cela, des modèles haut de gamme (VIVI NOVA et MINI VIVI NOVA) en verre/pyrex au top d’un point de vu sanitaire, entourés d’une enveloppe métallique qui le protège et qui évite que le liquide ne s’altère à la lumière du soleil et on est vraiment sur un type de clearomiseur qui sera certainement l’un des meilleurs en 2014.

Pourra-t-on faire mieux ? Difficile à dire, il est évident que le saut qualitatif de ces clearomiseurs ne se reproduira pas de sitôt. Tous les problèmes que peuvent rencontrer les utilisateurs sont résolus et ils sont extrêmement simples d’utilisation.

Je pense que tous les fabricants vont chercher à copier ce type de clearomiseurs BDC (même si un brevet a été déposée) et que les Aspire BDC resteront la valeur sûre. Des modèles esthétiquement différents pourraient voir le jour. Sans dévoiler de secret, la seule innovation en cours concerne des clearomiseurs a « tirage variable ». Pour faire simple, certains utilisateurs aiment avoir une certaine résistance au moment de l’aspiration (un peu comme avec une vraie cigarette) d’autres beaucoup moins. Des clearomiseurs dotés d’un variateur de flux permettraient de choisir le débit que l’on souhaite. Séduisant sur le papier de tels clearomiseurs ne seront probablement pas bon marché et intéresseront donc une certaine clientèle très exigeante mais à moins de réduire les coûts de production tout en les fiabilisant, ils ne seront très certainement pas démocratisés en 2014, à condition que cette option ne tombe pas non plus dans le rayon des gadgets.

D’autres innovations sont également possibles dans le domaine des Mod, ces cigarettes électroniques évoluées qui permettent de faire varier, tension, puissance etc…Des objets bien plus chers que les cigarettes électroniques classiques de type Ego. Cependant, là encore ce type de produit concerne principalement les mordus de la cigarette électronique qui ont les moyens. Certes, certains modèles sont abordables mais les plus fiables ne sont certainement pas destinés à des fumeurs fauchés qui viennent de basculer vers la cigarette électronique…quoique les économies liées à son utilisation sont substantielles donc pourquoi ne pas se faire plaisir après tout !

Mes souhaits pour 2014 ?

Personnellement, je suis impressionnés par l’évolution de la cigarette électronique ces deux dernières années. Aujourd’hui les clearomiseurs Aspire BDC m’impressionnent par leur qualité. On est bien loin des tous premiers modèles qui avaient une autonomie pitoyable, des fuites à répétition, un goût de cramé récurrent, une restitution des saveurs aléatoire et qui demandaient d’être un génie pour être utilisées. On est également bien loin des liquides chinois aux arômes souvent surdorés impropres aux goûts des occidentaux. Lorsque par exemple le fabricant italien Flavour Art (l’un des leaders européens) crée ses liquides, c’est tout un arsenal technologique et humain qui est mis en place. En plsu de l’utilisation du spectrogramme de masse pour analyser toute la complexité des arômes, des tests sont ensuite réalisés par des aromaticiens et par un panel de consommateurs avisés.

 

Les batteries lithium-ion-manganèse pourront-elles révolutionner la cigarette électronique un jour ?

Les batteries lithium-ion-manganèse pourront-elles révolutionner la cigarette électronique un jour ?

Au niveau du matériel, j’espère que la cigarette électronique en 2014 pourra gagner en légèreté sans perte d’autonomie avec une durée de vie encore plus longue. Ce n’est pas totalement un rêve car de nouvelles technologies existent avec par exemple des batteries LMP (lithium-métal-polymère) produites par le fabricant Avestor ou encore des batteries lithium-ion-manganèse développées par le fabricant japonais Nec. En effet,  je vois que le poids de certaines cigarettes électronique et leur taille sont les principales caractéristiques qui rebutent certains gros fumeurs. Au niveau des fonctionnalités, j’espère bien entendu être surpris et que les passionnés pourront bénéficier de nouvelles innovations qui même si elles sont parfois proches du gadget peuvent faire toute la différence pour des consommateurs très exigeants.

 

Molécule de nicotine : les liquides flash constitueraient pour certains un arôme efficace pour s'en passer.

Molécule de nicotine : les liquides flash constitueraient pour certains un arôme efficace pour s’en passer.

Au niveau du E-liquide, je pense que la variété des arômes tabac est largement suffisante pour satisfaire le plus grand nombre. Les arômes fruités et gourmands sont également extrêmement variés. Ce que j’espère c’est une amélioration des E-liquides de type Flash dont le but est de reproduire les sensations de la nicotine au moment du passage en bouche de la vapeur mais sans les autres effets bien entendu. Pour rappel, l’arôme Flash est conçu exclusivement à partir d’arômes alimentaires. Il n’a absolument pas les mêmes propriétés que la nicotine mais a été conçu pour « tromper » le cerveau du fumeur en lui donnant la sensation que sa cigarette en contient au moins au moment de l’aspiration. Nombreux sont ceux qui utilisent ces liquides Flash mais tous n’en sont pas satisfaits car il est difficile de trouver le dosage adéquat. Certains ne ressentent rien, d’autres le trouvent beaucoup trop fort et heureusement certains en sont fans.

Il y a certainement des innovations à faire dans ce domaine pour rendre la cigarette électronique encore sûre qu’elle ne l’est. Dans tous les cas, j’espère que la ecigarette continuera surtout à être aussi accessible qu’elle l’est actuellement pour tous les fumeurs.

Vous avez trouvé cet article instructif et vous voulez être prévenus des suivants ? Ajoutez nous dans vos cercles Google+ et devenez fan de notre page Facebook en cliquant sur les logos à gauche de l’écran.

Sylvain Filatriau

 

 

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « La cigarette électronique en 2014 : encore meilleure qu’en 2013 ? »

  1. Espérons qu’en 2014, l’idéologie laissera un peu plus la place à la science. Récemment l’avis de pneumologues a fait suite à une circulaire cosignée par une centaine de médecins. Il semble donc se confirmer que l’usage de la cigarette, bien qu’il ne règle pas le problème de dépendance à la nicotine, permettrait de palier l’impact très négatif de la cigarette « classique » sur la santé. Quant au système en lui-même, il est très probable qu’il va évoluer et se perfectionner. De nouveaux aromes vont voir le jour comme vous l’écrivez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− six = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>